Les échecs de Nintendo (Partie 1)

 

Au cours de sa carrière au sein de l'industrie vidéoludique, Nintendo a connu de très nombreux succès, avec des consoles telles que la Game Boy, La Super Nintendo, la NES, La Nintendo DS, ou encore la Wii. Mais Nintendo a également connu quelques échecs, dont certains assez retentissants. Certains évoqueraient peut-être la Nintendo 64, qui n'a effectivement pas été un énorme succès. Néanmoins, en ce qui me concerne, je ne considère pas cette console comme un véritable échec. J'ai choisi ici de vous parler de deux consoles ayant eu une vie particulièrement éphémère : le Virtual Boy et la Pokemon Mini.

I - La Pokemon Mini

Pour débuter, je vais vous parler d'une console dont je n'avais jamais entendu parler il y a moins d'un an. C'est en errant sur le site de Nintendo qur je suis tombé par hasard sur l'historique des consoles de la marque, et que j'ai vu cette étrange petite console. Intrigué, j'ai recherché plus d'informations. J'ai alors appris qu'il s'agissait bien d'une console à par entière, dans laquelle on insère de petites cartouches de jeu. La liste des jeux est malheureusement très réduite, puisqu'il n'y a que 5 jeux à être sortis en Europe. Cela étant, pour une fois, les Etats-Unis sont moins bien lottis, puisque seuls 4 jeux sont sortis là-bas, et la console n'était en vente que dans les Pokemon Center. Autant dire que la distribution a été encore plus confidentielle que chez nous.

Intéressons-nous de plus près à la "bête". Le concept est simple : tous les jeux mettent en scène des Pokemon. Il est clair qu'avec cette contrainte au départ, la console n'aurait jamais pu atteindre la ludothèque d'une Game Boy...

Concernant sa taille, je vous laisse juger par vous-même sur la photo ci-contre, sur laquelle je l'ai mise à côté d'une Game Boy classique. C'est la plus petite console existant. Il faut savoir que la console existe en vert (comme celle que  je possède), bleu et violet. Concernant sa puissance, il s'agit d'une 4 bit. Malgré tout, il faut bien admettre que les graphismes sont loin d'être ridicules. La console est équipée d'un kit vibration, d'une horloge, et d'un récepteur infrarouge. 

 

 

Concernant les jeux, comme je le disais plus haut, la ludothèque est peu fournie. Seuls 10 jeux différents sont sortis dans le monde.

En voici la liste :

Nom du jeu Zone(s) où le jeu est sorti
Pichu Bros. Mini Japon
Pokémon Breeder Mini Japon
Pokémon Party Mini Japon, USA, Europe
Pokémon Pinball Mini Japon, USA, Europe
Pokémon Puzzle Collection Japon, USA, Europe
Pokémon Puzzle Collection 2 Japon
Pokémon Race Mini Japon
Pokémon Tetris Japon, Europe
Pokémon Zany Cards Japon, USA, Europe
Togepi's Great Adventures

Japon

Je vais maintenant rapidement tester les différents jeux en ma possession :

1 - Pokémon Party Mini :

Ce jeu était vendu avec la console. Il s'agit en fait d'une compilation de mini-jeux simplissimes, pour ne pas dire simplistes. Nous avons, en vrac :

- Rocket Start : Un jeu de course avec Pikachu, où il s'agit juste d'être le plus rapide à appuyer sur le bouton A au moment du départ.

- Baseline Judge : Un jeu où l'on est juge de ligne, et où il faut appuyer rapidement sur le bouton A si la balle est "out", et sur le bouton B si elle est "in". Le but est d'enchaîner le plus de jugements corrects sans se tromper.

- Ricochet Dribble : Un jeu de football où il s'agit de pousser le ballon sur une certaine distance en un minimum de temps.

- Dance Delight : Un jeu de danse où il faut reproduire rapidement sans se tromper les mouvements de danse des deux autres danseurs.

- Boxing Frenzy : Un jeu de boxe où il s'agit juste de secouer le plus possible la console pour faire le plus grand score.

- Speedy Fake Out : Un jeu de basket qui ne se joue qu'à deux joueurs (on alterne chacun notre tour entre attaque et défense).

- Battlefield : Un jeu multijoueurs pouvant se jouer jusqu'à 6, où l'on peut défier les joueurs sur les différents jeux de la cartouche.

- Celebi's Clock : Une horloge pouvant faire office de chronomètre.

Comme vous le constatez, l'ensemble n'a rien d'extraordinaire, et fait plus office de cartouche de démonstration que de réel jeu. Cela permet de s'amuser quelques minutes, mais guère plus. 

Ma note :

 

 

 

2 - Pokemon Puzzle Collection :

Comme son nom l'indique, cette cartouche compile différents jeux de type "Puzzle". On y trouve ainsi, par exemple, un jeu de type "tangram", dans lequel il faut reconstituer une image en associant diverses formes. On y trouve également un jeu où il faut faire glisser différentes pièces les unes par rapport aux autres afin de reconstituer une image. De même, on y trouve un jeu où il faut faire glisser des blocs pour permettre à des pokemon d'atteindre la sortie. 

En bref, cette cartouche remplit parfaitement son office : occuper et amuser le joueur. Elle est parfaitement adaptée à la petite console, et en est l'une des grandes réussites. 

Ma note :

 

 

3 - Pokemon Zany Cards :

Cette fois-ci, c'est à une compilation de jeux de carte que l'on a affaire. Notez qu'il est possible de jouer jusqu'à 5 joueurs à ce jeu. Il y a 4 modes de jeu :

- Match sauvage : Dans ce mode de jeu, il faut ajouter les cartes que l'on a en mains à celles déjà présentes sur la table, afin de réaliser des combinaisons permettant d'engranger des points.

- Spécial sept : Dans ce mode de jeu, il faut se débarrasser des cartes de sa main, en utilisant astucieusement des cartes provoquant des évènements particuliers.

- Bataille : Comme dans la bataille classique, il suffit de jouer chaque fois une carte d'une valeur supérieure pour espérer remporter le pli.

- Carré de rois : Il s'agit d'une sorte de solitaire, où il faut réussir à poser au sommet de chaque pile les rois.

Ainsi, on obtient ici encore un jeu sympathique, ponctué par les apparitions de Jessy et James, de la Team Rocket. On passe un bon moment, et le jeu est parfaitement adapté à la petite console. 

Ma note :

 

 

4 - Pokemon Pinball Mini :

Comme son nom l'indique, nous avons ici affaire à un jeu de flipper. Seulement, ceux qui apprécient les excellents jeux Pokemon Pinball, sur Gameboy Color et Gameboy Advance, risquent d'être déçus. En effet, nous n'avons pas ici de vrai flipper, mais plus des sortes de petits défis à réaliser dans un minimum de temps, sur des mini flippers. Par exemple, il faut envoyer une pokéball dans le bon trou grâce à Pikachu, qui sert de bumper. 

Honnêtement, l'ensemble est assez décevant, notamment à cause des réactions trop aléatoires de la balle, qui rendent le jeu vite stressant. C'est donc un petit jeu correct, mais sans plus.  

Ma note :

 

 

5 - Pokemon Tetris :

J'ai gardé le meilleur pour la fin. Ce jeu est de très loin le plus rare sorti en Europe. Il n'a, en effet, été réalisé qu'en très peu d'exemplaire. Pourtant, il s'agit sans conteste du meilleur jeu auquel j'ai pu m'adonner sur la petite portable. Imaginez un mélange de tétris et de Pokémon Pinball (version Gameboy). En fait, pour résumer, il s'agit d'un jeu de tétris somme toute classique, lors duquel on attrape un nouveau pokémon chaque fois que l'on réalise 4 lignes d'un coup. Et c'est cette petite nouveauté qui rend le jeu génial. En effet, Tétris avait déjà un fort pouvoir addictif, mais si l'on ajoute en plus l'envie de capturer tous les pokemon, pour compléter le pokédex du jeu, on obtient un jeu dont il est difficile de se détacher une fois que l'on a mis le nez dedans.

En bref, une réussite absolue, qui convient parfaitement à la plus petite console portable de l'histoire du jeu vidéo.

Ma note :

 

 

 

Voilà pour mes impressions concernant la petite portable atypique, mais néanmoins sympathique de Nintendo. J'attends bien entendu vos impressions à son sujet.

A bientôt pour la deuxième partie du dossier, qui concernera le mythique Virtual Boy.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site