Les Fatals Picards - Coming Out

Les-Fatals-Picards-Coming-Out.jpgAujourd'hui, j'ai choisi de vous parler du nouvel album d'un groupe que j'apprécie tout particulièrement : Les Fatals Picards. Pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore, je vous conseille fortement une petite session de rattrapage, avec l'écoute de leurs deux précédents albums : Pamplemousse Mécanique et Le Sens De La Gravité. Enfin, s'ils passent en concert près de chez vous, je vous conseille vivement d'aller leur faire un petit coucou, car ça vaut vraiment le détour. Bref, passons maintenant aux choses sérieuses, avec leur dernier album intitulé Coming Out.

1 - Coming Out

L'album s'ouvre sur la chanson-titre, également le premier single de l'album. Ma première impression à l'écoute de ce titre a été une légère déception, sans doute due au manque d'originalité de la chanson. Finalement, après quelques écoutes, la magie opère à nouveau. Les paroles sont généralement bien trouvées, le refrain assez addictif, et l'ensemble fonctionne bien. En bref, une très bonne chanson.

2 - Dans mon verre

Une chanson qui traite, entre autres, de l'abus sexuel dans les boîtes de nuit, de la drogue, et des dérives des réseaux sociaux. Forcément, le tout avec beaucoup d'humour, comme les Fatals Picards savent le faire. Comme pour la précédente chanson, le refrain est sympathique, et la chanson est très agréable.

3 - Noir(s)

On arrive sur l'une de mes chansons préférées de l'album. Il s'agit d'une chanson rendant hommage à trois grands groupes français : Berrurier Noir, Noir Désir et la Mano Negra. Dès le début de la chanson, on est en terrain connu, avec une mélodie qui n'est pas sans rappeler Le Combat Ordinaire, l'une des meilleures chansons de leur précédent album. Seulement, ce qui n'aurait pu être que du réchauffé, se révèle bien plus enthousiasmant, avec la reprise d'un extrait d'une chanson de chacun des trois groupes sus-cités. Au final, on obtient une excellente chanson rock, et un bel hommage au rock français des vingt dernières années.

4 - Le Retour A La Terre

Une bonne chanson dans laquelle, une fois de plus, le refrain fait beaucoup. Les paroles, sur les désagréments de la vie à la campagne, font mouche. La musique est agréable, avec notamment un petit solo de guitare plutôt efficace en fin de chanson. En bref, une valeur sûre de l'album.

5 - Hasta XXL

Voilà la chanson la plus rock de l'album. La partie instrumentale est excellente, avec une guitare omniprésente, qui peut même faire penser par moments à du Metallica. En revanche, les paroles qui traitent de la dictature de la mode sont moins percutantes. Malgré tout, c'est clairement l'une de mes chansons préférées de l'album.

6 - 1983

Cette chanson s'attaque gentiment à Yannick Noah et à ses pseudo-revendications écologistes. Emmenée sur un faux rythme lorgnant du côté du reggae, elle n'est pas désagréable, mais n'est clairement pas l'une de mes préférées. A noter que Jean-Marc chante le premier couplet de la chanson, ce qui amène un petit vent d'air frais sur l'album.

7 - Miss France

Cette chanson tourne en dérision les Miss France et les scandales qui ont tourné autour d'elles ces dernières années. Elle raconte la déchéance d'une ancienne Miss France, à trois époques de sa vie. Les paroles au vitriol et la musique très "vieille France" se marient bien et donnent une excellente chanson, qui m'a beaucoup amusé. 

8 - Poupée Gonflée

Voilà une chanson qui m'a beaucoup interpelé à la première écoute. La rythmique est étrange, et devient vite entêtante. Finalement, après quelques écoutes, la magie opère. Les paroles se moquant des adeptes de la chirurgie esthétique et le chant presque hystérique de Paul se combinent à merveille pour donner une très bonne chanson.

9 - Premier De La Glace

Voilà LA chanson débile de l'album. Sur une rythmique très rock, cette chanson aux paroles décalées, faisant sans doute référence au fait divers de la femme qui avait enfermé ses nouveaux-nés dans son congélateur, fonctionne bien. Elle n'est d'ailleurs pas sans rappeler un vieux classique des Fatals Picards : Schizophrène.

10 - Tonton

LA ballade de l'album. Sur une musique très douce, les paroles émouvantes racontent la mort d'une personne appréciée par ses proches. Pourtant, comme souvent avec les Fatals Picards, il ne faut pas se fier aux apparences, et la fin de la chanson nous prend par surprise. En fait, cette fin est tellement forte que le reste de l'album en perd un peu toute sa force.

11 - Par Ici La Monnaie

La chanson imagine une sorte de Téléthon pour "banquiers". L'idée n'était pas mauvaise, pourtant la sauce ne prend pas vraiment. Les paroles ne sont pas aussi percutantes que l'on aurait pu s'y attendre, et l'utilisation des cuivres est trop entêtante. Enfin, l'ensemble dégage une impression de spleen qui en fait la chanson que j'apprécie le moins sur l'album.

12 - La France Du Petit Nicolas

Lorsque j'ai lu la tracklist, c'est cette chanson qui m'a la plus donné envie. Pourtant, je dois avouer qu'elle m'a beaucoup déçu. L'idée de raconter le point de vue dans le futur d'anciens immigrés à propos de ce qu'ils avaient connu en France sous Sarkozy était plutôt bonne. Pourtant, les paroles se révèlent assez fades, et emmenées par une rythmique orientale qui ne m'a pas convaincu. Seul le refrain est plutôt réussi.

13 - Moonboots

Bon, je ne peux pas dire que l'album se termine en apothèose... Cette chanson est une sorte de parodie des chansons "club", du style David Ghetta, ou autre DJ. Elle me fait beaucoup penser à ce que faisaient les Fatals Picards à leurs débuts, comme sur l'album Navet Maria, par exemple. En bref, c'est une chanson rigolote à écouter une fois, mais parfaitement dispensable.

Pour conclure, je dirais que cet album est l'un de mes préférés des Fatals Picards, après Pamplemousse Mécanique. Musicalement, je trouve même que c'est le plus abouti. Par contre, certaines paroles sont peut-être moins percutantes, ou bien moins trouvées. Malgré tout, après la demi-déception qu'avait été pour moi Le Sens De La Gravité (seulement 8 vraies nouvelles chansons et 2 reprises), cet album rassure grandement sur l'avenir du groupe après le départ d'Ivan.

Ma note :

note-CD-45.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Steph 06/09/2011

Salut,

Pas tout à fait d'accord avec toi. Grand fan de la première heure, pour moi, Les fatals ont perdu leur âme avec le départ d'Ivan... Le groupe qui se disait être "un groupe de punk pour les nuls" a disparu. Fini les chansons aux paroles débiles et décalées, pour un rock plus léger, certes toujours autant engagé, mais beaucoup moins "fun" qu'avant.

2. pigachemike 06/09/2011

Salut,

Il est vrai que j'ai découvert les Fatals avec l'album "Pamplemousse Mécanique". Du coup, je n'ai que peu d'affection pour les albums précédents, que je trouve rigolos, mais peu aboutis d'un point de vue musical. Après, il est clair que le groupe a changé depuis le départ d'Ivan, mais c'est plutôt en positif de mon point de vue.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×